19 novembre 2005

Un rien Lui suffit...

Cette chose qui nous fait sourire, qui nous rend heureux, qui nous donne chaud au Coeur...
Cette chose à laquelle tout le monde aspire...
Cette chose dont la quête est infinie...

Elle dépend de peu: une mixture personnelle, chacun y met ce qu'il veut: réussite, amour, santé, amis, argent...
Il n'y surement pas de recette prête a l'emploi...

La mixture du Bonheur...

La mienne un rien lui suffit... Un rien Lui suffit...

Une présence, de la tendresse, de la compréhension...
Pourtant elle me fuie, je l'attrape, elle rebondie plus loin...

Elle me nargue...

On dit bien que le bonheur des un fait le maleurs des autres...
2 n'ont jamais fait bon ménage, une doit toujours sauter...

J'aimerai pour une fois qu'on me prenne au sérieux... Des choses simples peuvent me rendre heureuse...
On me fait sentir que je suis quelqu'un de très compliqué... Un système aux entrées multiples, aux données nouvelles incessantes, qu'on arrive pas a saisir... Tout Comme un POISSON dans l'eau... Insaisissable...
J'aimerai pouvoir en parler pendant des heures... Mais vers qui me tourner... Et surtout qui comprendra le pourquoi de ma quête...

Un rien lui suffit...

Il ne tient qu'à lui...

Il est parfois si éphémère... Quand la pente devient trop raide, j'essaie d'oublier... Mais on n'oublie pas ceux qu'on aime... Encore moi les souvenirs...

"Le bonheur n'est pas le droit de chacun, c'est un combat de tous les jours."

Posté par Bsima à 23:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Un rien Lui suffit...

    Ce texte suffit en tout cas à mon bonheur
    Bravo et continue comme ça!
    tiens et j'ai remarqué quele blog de Nabil n'était plus accessible, quelqu'un a des infos?

    Posté par nobody-is, 20 novembre 2005 à 01:08 | | Répondre
  • Comme dans la chanson Marylou/ Garou: tu es comme ça ...... un mot un rien pour qu'ils soient bien.
    Et il ne suffit que d'un petit peu....

    Posté par Samir, 21 novembre 2005 à 09:16 | | Répondre
  • Tu devrais te tourner vers Lui, Lui parler de ce que tu ressens...

    Posté par sissi, 21 novembre 2005 à 11:05 | | Répondre
  • C'est cette chose là que je cherche depuis une quarantaine d'années...je ne l'ai jamais trouvé...Je veux pas la trouver...Quand je la trouve, je vais finir...je vais mourir...Bon, ne la pas encore découvrir...Elle ne sera pas le bonheur, ni la sourire, ni la réussite, ni la santé, ni l'amour, ni l'argent, ni les amis....Cette chose là les transcende tous...Elle est à l'intérieur de soi même...Cherches là, Bsima...Je la cherche également et je ne souhaite pas la trouver...Cherches là durant toute ta vie...elle dépasse tout ce qui passe par nos têtes...Cherches là...je la cherche encore et encore...

    Posté par negre, 21 novembre 2005 à 16:32 | | Répondre
  • ce rien

    ce rien que tu veux bsima c tt simplement tout,
    des fois, le rien dont tu parles est juste devant notre nez, mais on le rate puisque,heureusement ou malheureusement je ne sé trop, on voit trop loin.
    ceci dit, le vrai combat a mon avis ce n'est pas de retrouver ce rien ça serait plutot d apprecier ce qui ne ressemble pas ds notre vie a ce rien ...nuances...

    Posté par libelfly, 21 novembre 2005 à 17:29 | | Répondre
  • Yah Bsima !
    Tu trouves toujours les mots simples pour dire les choses compliquées.
    Sais pas, en lisant on billet, je sens la déprime me revenir.
    Le bonheur est simple il ne demande qu’à entrer dans nos vies. Mais cons que nous sommes ne lui repoussons.

    Posté par Larbi, 21 novembre 2005 à 19:30 | | Répondre
  • eh bsima, t'arretes de lire dans mes pensées...
    le bonheur, un mot tout simple, mais d'une grande signfication... chacun de nous a sa propre vision de la chose...
    d'aprés léo férré: le bonheur c'est du hagrin qui se repose...moi je dirai le contraire le chagrin c'est du bonheur qui se repose...
    ehhhhhh larbi, il faut arreter de déprimer,la vie est belle...

    Posté par teddybear, 21 novembre 2005 à 21:28 | | Répondre
  • Arrêtons de déprimer

    Je sais que ce n'est pas facile, que c'est dur de ravaler c peine, c'est si amer de sentir incomprise
    Mais depuis un bon bout de temps, le chagrin, la peine et la tristesse ne cessent de me guetter, me harceler, mais j'ai bien l'intention d'arrêter tout ca,
    la vie est bien trop courte pour la passer à me morfondre et à me plaindre. Les soucis et les malheurs m'accompagneront toujours, mais je saurais les apprivoiser, les dominer
    Bsima, le Bonheur, parceque tu le vaut bien
    TU as droit au bonheur, Le rien que tu recherches viendra vers toi , sois prêtes à l'acceuillir
    et toi larbi, je t'aime bien et j'aime te savoir déprimé
    alors, Mon cadeau à moi, ce sera de vous voir sourire et vivre vos vies ...

    Posté par ninine, 21 novembre 2005 à 22:31 | | Répondre
Nouveau commentaire